Bienvenue à Saint-Adalbert. Bonne visite à tous !

Ordures Monstres - 9 juin 2017

 

Offre d’emploi pour le terrain de jeux

 

Récupération des appareils électroniques 2017

 

 
 COMMENTAIRES 
 COMMERCES ET SERVICES 
 ORGANISMES LOCAUX 
 LIENS UTILES 
 PLAN DU SITE 
 INTRANET 
Page précédente
Nos armoiries

LE BLASONNEMENT


La devise "SOIS FIER DE SAVOIR BIEN FAIRE" s’inspire de l’histoire de la municipalité "Saint-Adalbert sait faire", publiée en 1985, lors du 75e anniversaire de sa fondation.

De gueules, à une montagne de sinople, plantée d’un érable à sucre d’or portant un chalumeau au naturel d’où coulent sept gouttes d’eau d’érable d’argent, à dextre, et, en chef senestre, deux mains croisées offrant un livre supportant une mitre épiscopale, tous d’or.

En pointe, trois cours d’eau de largeur décroissante, d’argent.

Cimier: une torque de gueules et d’or supportant une fleur de lys d’azur.


SIGNIFICATION DE LA SYMBOLIQUE

La fleur de lys d’azar : le Québec et la culture française.

Le fond de gueules (rouge) : le martyre que les idolâtres des Prusses ont infligé à Saint Adalbert le 23 avril 997, à l’âge de 36 ans.

La montagne de sinople (verte) : Le massif montagneux des Alléghanys qui composent le rebord du plateau appalachien s’étendant de la Pennsylvanie à la Caroline du Nord.

L’érable à sucre d’or et le chalumeau au naturel mettent en honneur les produits de l’érable de qualité que fabriquent les nombreux Acériculteurs et Acéricultrices de Saint-Adalbert.

Les sept gouttes d’eau d’érable d’argent. Au nombre de sept, elles évoquent les sept jours des grandes semaines de coulée érablière et, il y aura bientôt mille ans, les sept coups de lance par lesquels le grand prêtre des Idoles prussiens et ses six compagnons transpercèrent le corps de Saint Adalbert, un 23 avril 997.

La mitre épiscopale d’or évoque le patron de la paroisse, Saint Adalbert, sacré évêque de Prague par l’évêque de Mayence, le 29 juin 983, à l’âge de 24 ans. Le l l novembre 1910, Louis-Nazaire cardinal Bégin, Archevêque de Québec, érigea canoniquement la paroisse Saint-Adalbert sur le territoire des cantons Casgrain et Leverrier dans le Comté de l’Islet. II lui donna le nom de Saint-Adalbert pour honorer la mémoire de Adalbert Blanchet, premier curé de Saint-Pamphile, paroisse-mère de Saint-Adalbert.

Par un arrêté en conseil en date du ler août 1956, le Lieutenant-Gouvernew Gaspard Fameux changea le nom de la municipalité des Cantons Casgrain et Leverrier, érigée civilement le 5 octobre 1911, en celui de Municipalité Saint-Adalbert.

Le livre d’or : l’éducation par la lecture et la bibliothèque municipale.

Les deux mains croisées d’or : le bénévolat proverbial qui caractérise la population de Saint-Adalbert.

Les trois cours d’eau de largeur décroissante, d’argent. Le premier tient lieu du Lac Leverrier. Le deuxième, des rivières Noire, Petite William, Grande William. Le troisième, des ruisseaux Dumas, Petit Brown, Grand Brown, Klaiger Brook et le ruisseau "Mort".

® ISBN/ISSN : 2-9804-357-2-4, 2e trimestre 1998, 2e Édition

Listel d’or- DEVISE : "SOIS FIER DE SAVOIR BIEN FAIRE", de gueules.

 
Côte du sud en Chaudière-Appalaches
Consulter notre calendrier municipal
Consulter notre politique familiale